Canon 1000D : nous l'avons pris en main

Canon 1000D : le LiveView Hier, nous avons pu prendre en main le nouveau reflex de Canon, le 1000D. Ce modèle d’entrée de gamme (pour un reflex) est un peu plus petit que le 450D mais surtout nettement plus léger. Comme ce dernier, il offre le LiveView, mais n’espérez pas l’utiliser comme un compact : l’autofocus nous a paru très lent et imprécis dans ce mode.

Comme on peut le voir, l’objectif fourni est un 18-55 mm stabilisé, et l’appareil fait l’impasse sur le capteur qui coupe l’écran quand on approche l’appareil de l’oeil. Les boutons et les légendes de ces derniers sont aussi nettement plus imposants que sur les autres reflex Canon et même la molette a pris en taille. Point gênant, le LiveView n’est pas facilement accessible.

Canon 1000D : l'arrièreCanon 1000D : le côté gauche

En pratique, l’appareil nous semble un peu cher face à la concurrence, même si les capacités techniques semblent de la partie. Le 1000D, attendu pour la fin du mois d’août, devrait remplacer le 400D sans difficulté, sans toutefois aller attaquer le 450D sur ses plates-bandes. Au passage, la dénomination est assez ambiguë : le 1000D est en-dessous du 450D dans la gamme.

Canon 1000D : objectif 18-55 mmCanon 1000D : l'avant et le capteur

Un avis mitigé, donc : l’appareil semble efficace, bien pensé et très orienté vers le grand public amateur de bridge, mais il est un peu cher pour être vraiment compétitif : 700 € avec un objectif, ça reste trop élevé.