Captain America n'est plus un nazi de l'Hydra, finalement

Le mois dernier, l'éditeur Marvel lançait une véritable bombe dans le monde des comics : une case de BD représentait Captain America prêtant allégeance à l'Hydra, une organisation associée au nazisme durant la Seconde Guerre mondiale. La Sentinelle de la Liberté, le défenseur des opprimés, le personnage le plus irréprochable de l'écurie Marvel nous aurait-il caché quelque chose pendant plus de sept décennies ? Mais non ! Marvel vient de faire machine arrière au terme d'un seul épisode... et à la suite d'un véritable tollé de la part des fans.

L'image a fait le tour du Web : on y voit Captain America prononçant les termes "Hail Hydra". Issu du premier épisode de Steve Rogers/Captain America, le comics revient sur les origines du personnage. Cette simple bulle et l'histoire qui en découle laissaient imaginer que le super-héros avait en fait travaillé pour l'Hydra, une organisation maléfique proche des nazis dans les comics Marvel. Nick Spencer, le scénariste de la BD en question, avait même confirmé à Entertainment Weekly qu'il ne s'agissait pas d'un clone, pas d'un imposteur, pas d'un contrôle psychique ou de quelqu'un qui avait pris possession du corps du super-héros étoilé. Il s'agissait bien de Steve Rogers, de Captain America.

>> A lire aussi >> Super-héros : quels comics faut-il avoir lus ?

Et pourtant, dans un entretien accordé à ComicBook.com, le rédacteur en chef de Marvel Axel Alonso a depuis changé son fusil d'épaule. Non, Captain America n'a jamais été un agent de l'Hydra. L'explication est pourtant simple : ses souvenirs ont été modifiés par Kobik, une entité cosmique. C'est pour ça qu'il est persuadé d'être un agent de l'Hydra, mais c'est bien sûr !

En réalité, ce revirement total de situation trouve son origine dans la réaction des lecteurs. Axel Alonso explique : "Nous sommes habitués à anticiper une force réaction quand il y a un grand changement comme celui-ci. Cela a été le cas avec Thor incarné par une femme, la nouvelle Ms Marvel ou le Hulk américano-coréen. Mais nous ne nous attendions pas à ce que la réaction soit si conséquente." Captain America, agent de l'Hydra ? Si le super-héros a été justement créé en 1941, c'était justement pour combattre le nazisme et ses ramifications. Un tel revirement de situation était impensable au pays des comics. Les fans ont hurlé, Marvel les a entendus et a plié devant leur réaction : une petite pirouette scénaristique, comme l'éditeur en a le secret, et l'honneur est sauf. Ouf, on a évité le pire.

>> A lire aussi >> Super-héros, costumes, sexe : tout ce qui va changer chez Marvel

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire