Vintage, la cassette audio revient en force

A Springfield, dans le Missouri, la National Audio Company (NAC) est la dernière entreprise à encore produire des cassettes audio. Sa particularité : elle a enregistré en moyenne 20 % de croissance sur ses ventes, ces dernières années, et +31 % en 2015 par rapport à 2014.

Bien entendu, il faut mettre en relation cette recrudescence de l’activité de ce fabricant avec la disparition progressive de ses concurrents. Néanmoins, cela ne fait pas tout et, après le vinyle, la cassette audio pourrait bien avoir un regain de popularité. Vintage à souhait, elle est en parfait accord avec le retour aux cultures pop des années 80/90, en vogue actuellement.

Le pouvoir du rétro

Une hypothèse que partage Steve Stepp, PDG de NAC, pour qui « plus que tout le reste, c’est probablement la mode du rétro qui a boosté nos ventes […] Il y a eu cet élan de plusieurs groupes indépendants qui ont souhaité retrouver le son analogique et chaleureux de la cassette, et puis ça a continué à croître et à se développer. » 70 % de la production de NAC sont destinés aux enregistrements. Les 30 % restants sont pour la vente vierge.

Dans le dernier bastion de la cassette audio, on est « entêté », comme aime le définir son PDG. « Nous étions trop têtus pour nous arrêter et aujourd’hui, nous fabriquons plus de cassettes que nous ne le faisions en 1969 », ajoute-t-il. « Cette année, nous avons pris des contrats en Finlande, en Estonie, en Russie… c’est un phénomène mondial. » Pour 2016, Steve Stepp s’attend à encore augmenter son chiffre d’affaires.

>>> Lire aussi : Sony réinvente une cassette audio de 185 To

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire