Celebgate : un unique hacker à l'origine des photos de nues ?

Entre août et septembre derniers éclatait l'un des plus gros scandales du web : des dizaines de photos privées de stars (en petite tenue, voire sans tenue du tout) fuitaient sur la Toile. Si le FBI a énormément communiqué à l'époque sur le lancement d'une enquête de grande envergure, on était resté finalement sans nouvelles depuis septembre 2014.

Mais l'affaire n'est pas restée sans suite. Selon certains documents, qui viennent d'être dévoilés, le FBI a visiblement perquisitionné le domicile d'un hacker en octobre dernier, hacker qui serait responsable à lui seul de l'attaque des serveurs d'Apple. Le FBI a ainsi déterminé qu'une seule et même adresse IP a été utilisée pour se connecter à 572 comptes iCloud. Le suspect a ainsi accédé 3263 fois à iCloud entre 2013 et 2014. Autres chiffres : le hacker aurait demandé 4980 fois la réinitialisation de mots de passe, pour 1987 comptes iCloud. L'individu en question habite Chicago et les enquêteurs ont saisi du matériel informatique. Le FBI n'a ni infirmé ni confirmé qu'il s'agisse de l'homme à l'origine de la divulgation des photos. D'ailleurs, celui-ci n'aurait pas été arrêté. Le hack aurait très bien pu avoir eu lieu à l'aide d'une adresse volée.

Reste que les serveurs d'Apple auraient dû réagir quant à une telle quantité de connexions sur des comptes différents iCloud depuis une seule adresse IP. Si le Celebgate (ou fappening) a eu des répercussions catastrophiques pour certaines des célébrités concernées (l'actrice Jennifer Lawrence l'a qualifié de crime sexuel), il a aussi permis de s'interroger sur la confidentialité et la sécurité des services de stockage en ligne.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • schmurtzm
    Donc si je me fais pirater mon compte icloud le FBI va enquêter pour trouver le responsable ? Ou bien il y'a comme une inégalité des droits entre les stars et les gens "normaux" ?
    0