Reporters sans frontières lutte contre la censure sur Internet

reporter sans frontières
« 24 heures contre la censure sur Internet », voilà l’idée lancée par Reporter sans frontières. Depuis ce mardi 7 novembre à 11 heures, et jusqu’au mercredi 8 novembre à la même heure, l’association invite les internautes, les bloggeurs, les journalistes, les étudiants et tous ceux se sentant concernés par le problème à dénoncer la censure sur le site www.RSF.org.

Pour l’occasion, le site se pare également d’une version arabe, qui vient s’ajouter aux versions françaises, anglaises et espagnoles. Trois moyens d’actions sont proposés sur ce même site :

  • Une cyber manifestation contre « les trous noirs du Web »
  • L’envoi de messages au fondateur de Yahoo !, décrit comme étant le premier moteur de recherche à avoir « censuré son propre moteur de recherche pour plaire aux autorités chinoises »
  • La création d’un blog sur RSFblog, une plateforme de blogs mise en place par Reporters sans frontières.

Reporter sans frontières rappelle que plus de 60 cyber dissidents sont emprisonnés en ce moment dans le monde pour avoir tenté de s’exprimer sur Internet. « En chine, en Égypte, en Tunisie, donner son avis peut conduire en prison », ajoute l’association. À ce titre, RSF a dressé la liste des 13 États où la liberté d’expression est bafouée : Arabie Saoudite, Bélarus, Birmanie, Chine, Corée du Nord, Cuba, Égypte, Iran, Ouzbékistan, Syrie, Tunisie, Turkménistan et Vietnam.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Sliv
    En même temps ya des trucs qu'il vaut peut-ètre mieux censuré...
    0
  • Cascou
    Citation:
    En même temps ya des trucs qu'il vaut peut-ètre mieux censuré...

    En gros tu considère que d'autres devraient décider ce que nous pouvons voir et entendre ? C'est beau ce genre de point de vue...
    Liberté, égalité, fraternité, pour les deux derniers je ne sais pas, pour le premier il semblerait que tu l'ai oublié, et pas qu'un peu.
    Je ne considère pas que le gouvernement français sache mieux que moi la culture à laquelle je devrais avoir accès.
    0
  • brougnator
    c'est un débat difficile. D'autres ne devraient pas décider pour nous ce que nous devons voir ou ne pas voir, mais faut il pour autant faire comme aux états unis et laisser le kkk manifester dans les rues ?
    0