Même en dessin animé, Facebook ne veut pas de seins

Facebook a été critiquée pour avoir censuré une vidéo de sensibilisation contre le cancer à cause de seins animés. Produit par Cancerfonden, une association suédoise, la campagne publicitaire utilise une silhouette afin de montrer comment effectuer une autopalpation. Le géant des réseaux sociaux a supprimé la vidéo en spécifiant à l'organisation qu’il n’accepte pas les contenus à caractère sexuel.

Après la suppression, les responsables de Cancerfonden ont publié une lettre ouverte dans laquelle ils soulignent qu’ils n’ont pas pu eu la possibilité d'expliquer leur démarche à la firme de Melon Park. Lena Biörnstad, la porte-parole de l’association, a affirmé son incompréhension, car ce sont des informations à caractère médicale et elles visent à sauver des vies. Plus tard, Ils ont décidé de représenter les seins par des carrés.

Facebook a ensuite reconnu son erreur et s’en est excusé : « Cette image ne viole pas nos politiques publicitaires. Nous nous excusons pour l'erreur et nous avons averti l'annonceur que nous approuvons ses annonces. » Étant donné que la plateforme vérifie plusieurs millions d’images par semaine, il arrive que certaines d’entre-elles soient supprimées à tort. Pour l’instant, Cancerfonden n’a pas relancé sa vidéo.

Facebook tient bon face aux critiques

A plusieurs reprises, les internautes ont pointé du doigt l'application agressive de l’interdiction relative à la nudité et le contenu sexuel. Au début de ce mois, la société a retiré une actualité consacrée à la mammographie puisqu’une image montre une femme en train de subir la procédure. En septembre, Facebook a également censuré une photo historique de la guerre du Vietnam, elle met en avant une fille nue fuyant une attaque au napalm. Plus tard, l’entreprise a fait machine arrière et a autorisé la publication.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire