Le MIT veut déplacer les centrales électriques dans l'océan


Face aux aléas de Dame Nature, les chercheurs du MIT préfèrent prévenir plutôt que guérir. Afin d’éviter qu’une autre catastrophe nucléaire se reproduise, ils proposent une solution innovante. Elle consiste à placer la centrale nucléaire en pleine mer, à l’instar d’une plate-forme pétrolière.

En optant pour une usine nucléaire flottante, l’idée consiste à tirer parti de l’océan pour optimiser la sécurité et le rendement de la plateforme. A cet effet, la centrale sera placée à 10km des côtes, dans une zone d’une centaine de mètres de profondeur. Cet emplacement spécifique lui permet d’écarter les risques d’exposition au raz-de marée ou au Tsunami. Baignée dans la mer, elle pourra utiliser cette vaste étendue d’eau pour refroidir efficacement les réacteurs.  Une manière d’éviter les risques de fusion mais également de limiter les pertes humaines.

Les ingénieurs du MIT ont collaboré avec leur collègue de l’université de Wisconsin pour développer ce concept. Une telle centrale nucléaire pourrait s’avérer utile en Asie où le risque de Tsunami est important.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire