[CES 2015] Welcome Camera, le guet numérique de Netatmo

Le français Netatmo n’entend pas se laisser impressionner par la cohorte de startups françaises venues conquérir le CES de Las Vegas. L’année dernière, la jeune société a été primée pour son bracelet connecté analysant l’exposition au soleil : le June. Pour espérer renouveler la performance, la société est venue avec un nouvel objet dans ses valises : la Welcome Camera, une caméra intelligente.

Lire : [Test] June de Netatmo : que vaut le gardien des coups de soleil ?

Sur le même principe que le Kinect de Microsoft sur la Xbox One, cet objet se propose de reconnaître le visage des personnes qui passent dans son champ de vision de 130 degrés. Une phase d’apprentissage des différents membres de la famille est donc nécessaire au préalable, mais le constructeur assure que cela ne prend que quelques minutes. Une fois en état de marche, le système va donc scrupuleusement analyser les allers et venues dans la maison et prévenir les utilisateurs de certains événements, de jour comme de nuit grâce à une vision infrarouge.

Par exemple, lorsqu’un visage inconnu pénètre dans le domicile, une alerte est envoyée directement sur l’application mobile. Au quotidien, le système pourra être configuré de telle sorte qu’une notification préviendra les parents de l’arrivée des enfants chez eux après l’école… ou signalera la présence d’un ami avec eux.

Il est important de noter que le flux vidéo, filmé en 1080p, est enregistré en temps réel, mais heureusement rien ne sort de la carte microSD placée dans la caméra (et inclue dans le pack). Compte tenu des nombreux déboires rencontrés par certaines caméras ces dernières années, accessibles depuis n’importe où sur Internet, et sans la moindre difficulté, il est effectivement préférable que ces données ne sortent pas du cocon familial. Aucun prix n’a pour l’instant été dévoilé, pas plus qu’une date de disponibilité.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire