CH4 : le projet qui analyse les pets n'a pas séduit les foules

Qu’ils soient bruyants ou discrets, les pets provoquent une certaine honte lorsqu’ils sont émis en public. Or, d’après des données scientifiques, une personne en bonne santé en émet treize au cours d’une journée. Étant donné que ces émanations résultent de la fermentation intestinale, elles peuvent fournir de précieuses informations sur notre alimentation. Justement, c’est l’objectif de CH4, une petite boîte connectée.

Dans un premier temps, il faut enregistrer la liste des nourritures au sein de l’application mobile. Ensuite, on met l’appareil dans la poche arrière de son pantalon et on l’active. Quand on pète, le dispositif analyse la composition et en détermine la source. On peut ainsi identifier les aliments impliqués et modifier l’habitude alimentaire en conséquence.

CH4 propose de couper le gaz à la source

Certains aliments comme les légumes secs, les viandes rouges et les féculents favorisent la production de gaz intestinaux. Lorsque la quantité est trop élevée, ils peuvent causer de fortes douleurs abdominales. Dans ce contexte, essayer de les limiter en contrôlant ce qu’on mange constitue une bonne solution.

Lors de sa campagne de financement participatif, ce projet n’a obtenu que 3827 dollars sur les 180 000 escomptés. "Malheureusement", il ne sera pas commercialisé.

>>> Lire : Les 10 objets connectés les plus insolites.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire