Des micro-éoliennes pour alimenter le mobile, bientôt possible ?


En alternative aux systèmes de chargement existants, un duo de chercheurs travaille sur une nouvelle piste afin de prolonger l’autonomie des smartphones. Dans la même veine que les méthodes de recharge écologique, ils ont opté pour des micro-éoliennes pour recharger un mobile.

L’idée vient de Smitha Rao et JC Chiao, des ingénieurs à l’Université de Texas Arlington. Ils ont ainsi développé des versions miniatures des éoliennes classiques. Mesurant à peine 1.8 nm de haut, ces micro-éoliennes sont si minuscules qu’il est possible d’en placer 10 sur un grain de riz. Infimes mais résistantes, elles sont fabriquées à partir d’un alliage à base de nickel qui leur permet de tenir tête aux vents. D’ailleurs, elles peuvent fonctionner sous une brise artificielle d’une force moyenne. Ainsi, en les intégrant dans un terminal, l’utilisateur peut le recharger en le plaçant près d’une fenêtre ou d’un ventilateur. L’autre application consiste à les assimiler dans un étui de sorte que le mobile puisse faire le plein de batterie en l’exposant à l’air libre un bon moment.

Si le procédé est novateur, son efficacité reste encore indéterminée. La technologie étant encore à ses balbutiements, il faudrait patienter quelques années avant de la voir sur le marché.

Micro-éoliennes pour recharger un mobile

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • Roland Masegosa
    Admirable, techniquement, mais si l'on considère l'énergie collectable par le device en rapport de l'énergie éolienne circulant dans le volume utile où elle peut être captée, on doit considérer l'ensemble comme un miniparc éolien, avec toutes les complexités techniques qui leur sont propres :
    irrégularité du vent, des frottements, des corrections, équilibrages et régulations des voltages des éoliennes ne tournant pas à la même vitesse, puis conversion du courant alternatif pour sortie en courant continu de 5V pour alimenter le smartphone.
    Effectivement le rendement successif des différents équipement mis en oeuvre est bien au coeur du problème.
    Je ne parle même pas du pb éventuel des fluctuations d'ampérage pendant la charge espérée.
    0