Nike met du ferrofluide dans ses baskets


Nike a collaboré avec l’agence créative Guild pour décliner sa nouvelle chaussure en œuvre d’art. A mi-chemin entre design et technologie, il s’agit d’une réplique imprimée en 3D de la KD8 qui utilise du ferrofluide pour créer de nouvelle expérience.

Ainsi, ce qui a été initialement utilisé par la NASA pour propulser ses fusées a été repris par la marque Nike pour illustrer sa dernière création.  Le ferrofluide étant un liquide aux propriétés magnétiques grâce aux nanoparticules qui le composent. Il peut alors changer de forme sous l’influence d’un aimant. Vêtue de noir, la chaussure a été créée sur mesure via l’impression 3D. Fabriquée en plastique, elle intègre deux aimants en néodyme qui se déplacent d’avant en arrière sous la semelle. Une fois placée au dessus d’un bassin de ferrofluide, le champ magnétique créé va attirer le liquide, l’incitant à se déplacer sur la chaussure tout en générant des formes géométriques.

Le prototype a été exposé à la boutique Niketownde New York.  Le projet a été créé dans le cadre du lancement de la KD8, une paire de basket signée Kevin Durant.

Chaussure KD8 habillée de ferrofluide

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire