Une paire de Nike Air Max fabriquée avec des pièces d’ordinateurs

Il y a quelques jours nous avons découvert des sneakers faisant office de speakers et des chaussures Nike aux couleurs de sites internet. On continue plus ou moins dans le même style avec cette fois une paire entièrement fabriquée avec des pièces d’ordinateurs. L’œuvre est née d’une idée de Gabriel Dishaw. Le designer a conçu un modèle d’Air Max dont le corps est fait à base de circuits imprimés et de cartes mères. Des fils délimités par des connecteurs font office de lacets. Des boutons de clavier ornent l’arrière tandis qu’un port USB est présent au niveau de la semelle. La paire est baptisée Air Max + 2011. Il lui a fallu 90 heures de travail réparties sur une durée de trois semaines pour réaliser ces baskets uniques. L’artiste n’a ignoré aucun détail et la réplique est quasiment parfaite, disons à quelques circuits près.

Ces Air Max + 2011 ne sont aucunement conçus pour être chaussés, ce sont plutôt des objets de collection. Les amateurs de créations geek un tantinet farfelues apprécieront.