Trop d'internautes pour peu d'IP en Chine

La chine va devoir bientôt se mettre à l’ipv6Internet Protocol version 6. Évolution du protocole IP qui associe sur un réseau une machine à une adresse codée sous la forme d’une série de chiffres... rapidement, sous peine de ne tout simplement plus avoir d’adresse IP. En effet, le pays est très en retard par rapport aux États-Unis et l’Europe, qui ont amorcé le virage il y a quelques années déjà. Si elle ne s’équipe pas rapidement, la chine pourrait être en panne d’adresses IP dans 3 ans.

L’IPv6 pour un nombre d’adresses IP presque illimité

Le logo IPv6Rappelons quelques notions de base : l’adresse IP est la carte d’identité d’un ordinateur, sur le réseauLAN est l’acronyme du terme anglais Local Area Network, que l’on peut traduire en fraçais par Réseau Local. Sa définition consiste en un ensemble d’or..., unique à chaque routeur ou modemModem est la contraction de modulateur-démodulateur. Il s’agit d’un périphérique dont le but est de permettre la communication avec des utilisateurs d... sur internet. C’est aussi cette suite de numéro qui peut vous trahir si vous téléchargez illégalement…Les adresses du protocole ipv4Internet Protocol version 4. Protocole traditionnel d’attribution d’une adresse réseau sous la forme d’une série de quatre nombres séparés par des poi..., actuellement le plus utilisé, sont composées d’une suite de caractères, dont chaque « séquence » fait 4 octets, et sont la plupart du temps représentées par des nombres entiers, de 0 à 255. Elles sont au nombre de 4. Comme pour les plaques d’immatriculation des voitures, toutes les combinaisons de chiffres vont bientôt être épuisées, car avec ce protocole ipv4, on ne peut faire que 4,2 milliards d’adresses dans le monde. Il faudra donc passer au stade supérieur : l’ipv6. Dans ce cas, les identifiants, donc les chiffres de l’adresse IP, seront codés sur 16 octets, ce qui ouvre des multitudes de possibilités. Pour plus de facilité à la lecture, elles seront alors écrites en caractères hexadécimaux, ce qui donne une succession de lettres et de chiffre, à la place des chiffres seulement.

Free, un précurseur de l’IPv6 en France

La FreeboxMais une telle adaptation suppose que les fournisseurs d’internet et les matériels informatiques s’adaptent à l’ipv6. Et en Chine, le retard est grand. Au point même que l’organisme chinois en charge du réseau internet en fera peut-être une priorité. La Chine s’est en effet vantée d’avoir le nombre d’internautes le plus élevé au monde. Si les avancées technologiques ne se font pas à temps, elle risque d’en rester là. En France, Free avait déployé l’ipv6 pour ses abonnés en décembre 2007. Orange, lui, avait fait une expérience qui semble être abandonnée. Mais l’Europe elle-même se sent concerné, la commissaire européenne responsable de la société de l’information et des médias Viviane Reding ayant même appelé, en mai dernier, à ce que le protocole ipv6 soit largement employé par les autorités publiques et entreprises d’ici à 2010. On attend une avancée de la part des autres FAI français…

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
8 commentaires
    Votre commentaire
  • NicolBolas
    D'après vous, on va crier au feu pendant encore combien de temps avant de faire quelque chose de concret en faveur de l'adoption d'IPv6 ?

    D'ailleurs, quand est ce que PPC sera accessible en V6 ?
    -1
  • adanorm2000
    Avant de dire que l'asie est en retard sur l'IPv6, (alors que c'est plutot le contraire) il faudrait rappeler que presque 50% de la population terrienne c'est vu attribuée 20% du stock d'IP ! Et c'est l'asie !
    -1
  • g-style
    ouep mais l'asie, c'est pas que la chine. Donc c'est plutot stupide ce que tu raconte.
    L'article porte sur la chine, et je confirme qu'il on un retard monumentale.
    Maintenant dans Asie on va trouver des pays mieux équiper comme le Japon ou la corée de sud. Mais bon toi tu préfère faire l'amalgame asie = chine... ce genre de commentaire ne serve franchement pas à grand chose.
    1