À Pékin, le lever du soleil se regarde sur écran géant

Mise à jour (18h11) : l'information, pourtant relayée par l'AFP, est en fait fausse. Il s'agirait d'un écran affichant des vidéos publicitaires. D'après le site Tech in Asia, l'information viendrait de l'analyse un peu trop rapide d'une photo publiée sur Getty Image et repérée par le Daily Mail.

Le problème de la pollution de l’air à Pékin ne fait que s’empirer. Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, la densité des particules de pollution les plus nocives (2,5 microns) a atteint 671 microgrammes par mètre cube. C’est tout de même 27 fois plus que le plafond de l’OMS (Organisation mondiale de la santé). Les conséquences sont dramatiques pour la santé des habitants de la ville, que les Chinois décrivent comme une « airpocalypse ». Mais cette pollution se traduit également par la présence régulière d’un « smog », un nuage toujours plus épais, empêchant purement et simplement de voir le soleil.

Pas étonnant dès lors que les écrans géants placés dans la ville retransmettent un lever de soleil au lieu des traditionnelles informations. L’une des principales sources de la pollution chinoise vient des centrales à charbon, qui fonctionnent actuellement au maximum de leurs capacités à cause de l’hiver et du gel. À elle seule, la Chine consomme la moitié du charbon mondial, dont elle tire à plus de 70 % son énergie.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire