Ces robots opèrent les yeux

Une équipe de chirurgiens au sein de l’Université d’Oxford a utilisé le robot R2D2 pour réaliser une opération intraoculaire. Dirigée par Robert MacLaren, un professeur d’ophtalmologie, l’intervention consistait à enlever une minuscule membrane de l’œil d’un patient. Grâce à cette première mondiale, le révérend William Beaver a recouvert une vue normale.

R2D2 se distingue par sa stabilité et sa précision

Un robot pour la chirurgie oculaire

Développé par Preceyes BV, une firme hollandaise spécialisée dans la conception de robot pour la chirurgie oculaire, le Robotic Retinal Dissection Device ou R2D2, est destinée aux interventions délicates. Pour cela, il entre et sorte du globe oculaire à parti d’un seul trou minuscule, sa dimension est inférieure au millimètre. Le robot utilise un ensemble de sept moteurs contrôlés séparément par des ordinateurs pour naviguer dans l’œil et atteindre une précision évaluée à un millième de millimètre. Ce système permet d’éliminer les risques liés aux tremblements des mains du chirurgien, y compris les plus infimes produites par son propre rythme cardiaque.

D’après les précisions fournies par le professeur MacLaren, les scanners lasers et les microscopes permettent de réaliser des interventions au niveau microscopique. Pourtant, l’arrivée de R2D2 ouvre un nouvelles perspectives pour la chirurgie oculaire. Grâce à lui, les chirurgiens pourront dépasser les  limites physiologiques de la main humaine. Néanmoins, avant sa validation finale, R2D2 participera encore à onze autres opérations pour passer les tests cliniques. S’il réussit, il pourrait incarner le futur de la discipline.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire