Comment la CIA a voulu espionner l'iPhone

De nouveaux documents, transmis par Edward Snowden et publiés par le site The Intercept, indiquent que la CIA se serait intéressé de près à la sécurité de l’iPhone et aux moyens possibles de la contourner. Aussi, elle aurait cherché dès 2006 à s’introduire dans les appareils mobiles d’Apple.

Après la NSA et le FBI, c’est au tour de la CIA de faire partie des agences américaines à avoir cherché à s’introduire dans l’iPhone. Cette dernière aurait, dès 2006, mis en place une mission secrète visant à permettre de s’introduire dans un terminal iOS afin d’en espionner les données. Pour cela, elle aurait notamment exploré une piste via Xcode, l’environnement de développement créé par Apple permettant de coder des applications pour iOS et Mac OS. En utilisant une version modifiée de Xcode, la CIA aurait ainsi pu créer des applications capables de désactiver certaines sécurités de l’iPhone, le rendant ainsi plus vulnérable aux vols de données.

Si les documents publiés par The Intercept expliquent notamment comment la CIA a tenté de s’introduire dans les iPhones, aucune donnée n’indique que les différentes tentatives d’espionnage se soient soldées par un succès. Néanmoins, on y découvre notamment qu’en 2012, la NSA et la CIA se seraient rencontrées lors d’un événement secret, le Jamboree, pour échanger des informations concernant la sécurité des mobiles. Lors de cette rencontre, une conférence titrée « Strawhorse : Attacking the MacOS and iOS Software Development » a notamment porté sur les différentes méthodes utilisées pour s’introduire dans un iPhone, et notamment celle utilisant Xcode. La sécurité de l'iPhone semble donc avoir été au coeur des préoccupations des agences de sécurité américaines ces dernières années. Récemment, le FBI se plaignait déjà publiquement que les sécurités de l'iPhone 6 l'empêchaient d'appliquer une écoute sur les terminaux d'Apple.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire