La CIA victime des hackers de LulzSec

Le logo de LulzSecLe logo de LulzSecLe site de la CIA est la nouvelle victime du groupe de hackers LulzSec. Encore inconnu il y a quelques semaines, ce collectif multiplie les attaques et veut se démarquer des Anonymous.

Une simple attaque pour déni de service (multiplication des requêtes jusqu’à faire tomber les serveurs) aura suffi pour mettre à genou le site de la CIA. Il n’est pas ici question des réseaux ultra sécurisés de l’agence américaine, mais de son site vitrine.

Ce coup d’éclat intervient après plusieurs autres piratages attribués ou revendiqués par LulzSec : Nintendo, Sony Pictures ou le Sénat des États-Unis. LulzSec s’est dernièrement fait remarquer en ouvrant une fausse hotline au numéro évocateur, 614-LULZSEC, diffusé via Twitter. C’est le faux personnage Pierre Dubois au fort accent français qui répondait.

Derrière cette gaudriole de façade, plusieurs experts estiment que ce collectif pourrait être issu des Anonymous, groupe de hackers né des forums de 4chan, très engagés politiquement, dont la notoriété a éclaté lors de leur défense des intérêts de Wikileaks et Julian Assange. Certains ne se reconnaissant plus dans l’agissement d’Anonymous auraient ainsi décidé de lancer ce groupe qui ne se prend pas au sérieux. « Nous sommes tout ce que vous avez jamais essayé d’être » s’est même moqué Lulzsec, parodiant ainsi un des slogans des Anonymous.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
  • nomura
    Des rigolos ... pas foutus de faire mieux que du DDoS ... s'ils s'en prennent aux Anonymous, ils vont se faire pulvériser.
    -1
  • Cidixy
    ou pas... ^^
    2
  • kakashi99
    qu'ils s'entretuent, ça nous fichera la paix.
    -2