Les services de Cloud Gaming vont-ils balayer les consoles ?

Les fournisseurs d’accès américains étudient la possibilité de proposer des services de jeux vidéo à la demande. Les opérateurs AT&T, Verizon et Time Warner étudieraient déjà cette possibilité, et voudraient lancer des versions d’essai avant la fin de l’année, pour un déploiement massif en 2013.


C’est une « source proche du dossier » rapportée par Bloomberg qui donne ces informations. Ces services de Cloud Gaming pourraient ainsi pousser les éditeurs de jeux vidéo à négocier directement avec les opérateurs pour proposer leurs titres sur leurs services, ce qui semble traduire la relative perte de vitesse que connaissent les jeux vidéo sur console ces dernières années. L’essor des jeux Facebook, jeux mobiles, ainsi que la génération de consoles vieillissantes que nous connaissons (la Xbox 360, PS3 et la Wii datent respectivement de 2005 et 2006) ne joue pas en la faveur de ces machines. Certains craignent ainsi que ce genre de service ne nuise rapidement au marché des consoles.


« Tout le monde possède une TV », explique Atul Bagga, analyste jeux vidéo chez Lazard Capital Markets, à San Francisco. Pour lui, les fournisseurs d’accès « cherchent de nouveaux moyens de monétiser leurs utilisateurs, et les jeux vidéo peuvent être intéressants pour cela ». Ce genre de service n’est pas tout à fait nouveau, puisque des marques comme OnLive ou Gaikai en font la promotion depuis quelque temps. De même, en France, certains opérateurs se sont déjà lancés dans ce genre de service, et Bouygues Télécom, entre autres, propose désormais sur sa Bbox des jeux similaires à ceux que l’on peut acheter sur les consoles de salon actuelles. La tendance pourrait donc se généraliser à l’avenir.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire