CNIL : bientôt des études sur la manière de frapper au clavier

La Commission Informatique et Libertés vient d’autoriser les entreprises le souhaitant à effectuer des études comportementales sur la manière de taper au clavier. Ces études devront être effectuées à des fins de démonstration, précise la CNIL. Il ne sera donc pas possible de conserver ou de revendre les données recueillies par ce biais. Les entreprises qui le désirent pourront donc utiliser un « dispositif biométrique reposant sur la reconnaissance de la frappe au clavier ».

Pas de mouchards, pas de keyloggers

Cela permettra notamment de mesurer les différentes durées séparant la frappe de deux touches au clavier, permettant ainsi de relever des données biométriques qui pourraient utilisées pour s’identifier. La CNIL a également précisé qu’elle portera une attention particulière aux demandes qui lui seront formulées dans ce cadre. Elle compte en effet éviter l’utilisation de divers mouchards et autres keyloggers, qui pourraient s’avérer dangereux dans ce genre d’étude.

Apple : bientôt un clavier sans touches ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Nerolevoli
    L'étude de la dynamique de frappe n'est pas une nouveauté ... enfin en France je sais pas ...
    0
  • collinmic
    trouve ça sympa comme idée d'étude, mais je vois beaucoup de limite à l'idée de reconnaitre un utilisateur...
    0
  • dededu72
    Le rapport direct avec le ien vers la news apple?
    0