La CNIL épingle Google sur les données personnelles

Alex Türk, président de la CNILAlex Türk, président de la CNILLe torchon brule entre Google et la CNIL? Alex Türk, président de la Commission Nationale Informatique et Libertés, ne veut pas voir le moteur de recherche américain conserver les données personnelles de ses utilisateurs plus de 6 mois. Ce qui provoque la colère de Google.

Une CNIL « technophobe et pessimiste »

C’est Peter Fleischer, responsable de la protection des données personnelles de Google qui qualifie, le président de la CNIL comme étant « technophobe et pessimiste » suite à son refus de voir le moteur de recherche conserver certaines données 9 mois au lieu de 6.

Google est en effet le seul moteur de recherche à vouloir allonger la durée de conservation des données personnelles de ses utilisateurs parmi les trois moteurs majoritaires (avec Yahoo! et Live Seach). Yahoo! a même fait part d’une récente intention de baisser cette durée à 3 mois.

Le G29 (groupement des 29 « CNIL » européennes) a de son côté également émis le souhait de voir cette conservation limitée à 6 mois. « Google n’a pas d’arguments » selon Alex Türk pour justifier un allongement.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
17 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    Ils sont quand même incroyables ! On reproche la conservation des données personnelles et à coté on impose aux FAI de le faire. Cherchez l'erreur !
    Ah oui, j'oubliais le soutien aux majors ....
    -1
  • Anonyme
    Tout le monde à des données sur tous le monde ... Facebook, copains d'avant, Tom's Guide, les cartes de transports en Ile de France, mais vous croyez quoi, tout le monde est fiché.

    Je crée un post sur un forum, ou même ce message, ensuite je me déplace avec mon RER A et ensuite je vais chez le médecin(carte vitale) et je règle tout par carte bleue chez le pharmacien

    Bienvenue à Monopolis les enfants :D
    1
  • Anonyme
    "Alex Türk, président de la Comission Nationale Informatique et Libertés,..."
    oh la grosse comission... combien de m ?
    -1