Le code-barres fête ses 40 ans

Inscription ordinaire, le code-barres fête ce aujourd’hui ses 40 ans de carrière. Longtemps lisible par des machines spécialisées, il passe depuis quelques années un nouveau cap technologique grâce aux QR Codes.

Disponible sur tous les produits de consommation, le code-barres se compose depuis ses origines de barres noires parallèles sous-titrées d’une série de 13 chiffres, l’ensemble permettant l’identification du produit auquel il est attaché.

Apparu le 3 avril 1973, ce symbole a révolutionné l’industrie de consommation de masse, rendant plus rapides les passages à la caisse et participant ainsi à l’essor des supermarchés et de leur libre-service. « Il fallait trouver un moyen automatisé de comptabiliser rapidement les milliers de produits qui passaient désormais en caisse. C'est de là qu'est venu le code-barres », explique Pierre Georget, directeur général de GS1 France, société en charge de l’attribution des codes-barres.

Une invention de 1949

Le code-barres n’a pas été inventé dans les années 70, mais bien avant. C’est en 1949 que les chercheurs américains Norman Joseph Woodland et Bernard Silver ont déposé le brevet du code-barres. Néanmoins, à l’époque, les moyens technologiques étaient trop faibles pour l’utiliser. Il a donc fallu attendre 1973 pour qu’il soit lancé convenablement. Pour l’anecdote, le premier article passé en caisse via son code-barres est un paquet de chewing-gum dans un supermarché de l’Ohio en 1974.

Dans un premier temps exclusif aux États-Unis, il n’a traversé l’Atlantique qu’en 1977. Là, il a été normé pour fonctionner sur le vieux continent. En France, c’est un paquet de galettes de Fouesnant est a été le premier équipé d’un code-barres en 1980. La chaîne Casino a été la première à le populariser dès 1982 en France.

QR Code, NFC, EPC : les prochains code-barres

Depuis cette époque, le code-barres s’est étendu à diverses activités, permettant la traçabilité de n’importe quel produit. S’il est encore massivement implanté, il devrait au fil des prochaines années laisser place au QR Code. Ce symbole d’identification inventé en 1994 est lisible par les smartphones et tablettes, tout comme les étiquettes NFC ou l’EPC (le code-barres électronique). Ces trois systèmes signent l’entrée dans une nouvelle ère technologique pour les moyens de traçabilité.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire