Voler le code PIN d'un iPad à distance, c'est possible avec les Google Glass

Impossible de détecter que des Google Glass sont en train de vous filmerImpossible de détecter que des Google Glass sont en train de vous filmerDes chercheurs de l’Université de Lowell (Massachusetts) ont démontré qu’il était possible de capter la saisie du code PIN d’un iPad sans avoir une vue directe de l’écran.

Jusqu’alors, pour obtenir le code de déverrouillage d’un appareil, il fallait jeter un coup d’œil discret aux mains de son utilisateur ou filmer par dessus son épaule, ce qui était très risqué. Désormais, comme le rapportent nos confrères de Wired, il est possible d’obtenir un code PIN en toute simplicité et avec de nombreux appareils différents.

De la webcam à la caméra de qualité en passant par les Google Glass ou encore la Galaxy Gear, tous ces dispositifs sont en mesure de voler le code de déverrouillage d’un appareil mobile. En effet, si les tests des chercheurs ont été réalisés à partir d’un iPad, tous les smartphones ou tablettes sont concernés. En cause : un clavier numérique identique sur tous ces appareils.

Pour ce faire, les chercheurs utilisent un logiciel capable de deviner les chiffres appuyés en analysant les mouvements des doigts, leurs ombres ainsi que l’inclinaison de l’iPad, dans l’exemple qu’ils citent.Avec une caméra de qualité, l'expérience fonctionne à plus de 40 mètresAvec une caméra de qualité, l'expérience fonctionne à plus de 40 mètres

Jusqu'à 40 mètres avec une caméra

En recoupant ces diverses informations, ils sont en mesure de trouver le code PIN d’une tablette Apple située à 3 mètres dans 83% des cas avec des Google Glass ou une Galaxy Gear. Le score grimpe à 90% avec une webcam et à 100% avec l’APN d’un iPhone. En utilisant une caméra de qualité, ils sont même parvenus à trouver le code d’un iPad situé à plus de 40 mètres.

En définitive, le groupe d’étude de l’Université de Lowell démontre que la multiplication de capteurs photo dans les objets du quotidien peut mener au développement massif du piratage d’appareils mobiles. Cette expérience remet encore une couche sur les réserves émises sur les Google Glass et l’intrusion qu’elles peuvent causer dans la vie privée.

Pour enrayer cette nouvelle forme de piratage, une idée serait de commencer par implanter des claviers numériques agencés aléatoirement.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire