Microsoft libère le code du noyau de Vista en faveur des éditeurs tiers

Le débat aura duré plusieurs semaines et finalement, Microsoft aura fini par céder. Les éditeurs de logiciels de sécurité, Symantec et McAfee en tête, réclamaient l’ouverture du code du noyau de Vista pour continuer le développement de leurs logiciels sur la plateforme. Ils finiront par obtenir gain de cause.

Le noyau de Vista à la base du conflit

Ils avaient menacé d’avoir recours à la commission européenne s’ils n’étaient pas écoutés. Le débat portait sur le noyau de Windows Vista qui, par ses diverses protections et restrictions, empêchait les éditeurs se sécurité de développer des solutions efficaces sous Vista, du moins selon leurs dires. Ils réclamaient donc l’ouverture du code du noyau de Vista, chose à laquelle Microsoft s’était opposé, pour finalement revenir sur sa décision.

Le code finalement libéré

En effet, La firme de Redmond va donc fournir aux éditeurs tiers qui le désirent le code source du noyau de Vista afin que ceux-ci puissent développer leurs solutions comme ils l’entendent. Les API nécessaires seront donc diffusées sur un site exclusivement accessibles par les éditeurs tiers de sécurité.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
4 commentaires
    Votre commentaire
  • Marquant_Benjamin
    eN GROS? Mieux vaut avoir une version beta (noyau impenetrable) qu'une version finale???
    0
  • videosnews
    Anonymous a dit :
    eN GROS? Mieux vaut avoir une version beta (noyau impenetrable) qu'une version finale???



    non c'est le même !
    0
  • micka74
    --> Ils avaient menacé d’avoir recours à la commission européenne s’ils n’étaient pas écoutés.

    MDR, la commission européenne, l'arme qu'utilise les entreprises pour tirer sur vista !
    0