Avant 2019, un coeur imprimé en 3D ?

L’impression 3D n’a pas finir de nous surprendre. Depuis 2013, la technologie prend un véritable essor dans de nombreux milieux, notamment celui de la médecine. Ces machines qui permettent de reproduire des objets de toutes tailles et de compositions différentes parviennent à repousser les limites techniques. Le dernier exemple en date est à trouver du côté d’une équipe de chercheurs de l’Université de Louisville dans l’État du Kentucky aux États-Unis, qui est parvenue à réaliser l’exploit de greffer des valves de cœurs imprimées en 3D à des souris. L’opération, menée avec succès, a eu recours à la technologie de l’impression 3D à base de cellules vivantes.

Cette réussite permet à l’équipe de continuer ses recherches, afin de créer au fur et à mesure d’autres éléments du cœur en diversifiant les méthodes. Le but avoué est de parvenir à recréer un véritable cœur « bioficiel » complet, c’est à dire à moitié naturel et artificiel. Une date est même avancée par l’un des chercheurs, le professeur William, qui mise sur trois à cinq ans pour des résultats concrets, qui pourront être essayés sur des êtres humains d’ici dix ans au plus tard.

La principale difficulté réside dans les tissus « imprimés », qui sont susceptibles de mourir avant la greffe. « Avec des organes aussi complexes que le cœur ou les reins, le gros challenge est de pouvoir donner aux tissus assez d’oxygène pour survivre en attendant qu’ils intègrent un corps » explique Anthony Atala, chercheur à l’université Wake Forest en Caroline du Nord. Espérons que d’ici quelques années, ces difficultés auront été contournées afin de donner une chance à ceux dont les greffes sont rejetées de se voir implanter un cœur bioficiel, construit en partie à base de leurs propres cellules.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • H-hich
    Juste pour vous prévenir qu'il y a au moins 6 moins que vous aviez publié cette news (enfin sous forme d'une publicité pour une marque, donc on ne retrouve pas l'actu dans votre historique)
    0