Le e-commerce se porte à merveille


Loin de la bulle du début du millénaire, le commerce en ligne garde ses couleurs et s’offre même un petit bronzage. La FEVAD, Fédération des Entreprises de Vente à Distance, pronostic un chiffre d’affaire de 12,1 milliards d’euros en cette fin 2006. C’est 2,4 de plus que l’an passé, soit une croissance qui frise les 40 %.

Un impact grandissant...

Création d’emplois, investissement dans la recherche et retour de la confiance dans l’aventure numérique, difficile de dire qui de l’oeuf "Internet" ou de la poule "marché" a profité de l’autre en premier. Mais les résultats sont là, 61% de personnes en plus travaillent pour la vente en ligne depuis les deux dernières années, et d’ici 2008, les prévisions y ajoutent encore 29%.

... pour une influence croissante

A travers l’AFP ont apprend de la bouche de Marc Lolivier, délégué général de la Fevad, qu’

« En 2008, l’e-commerce devrait dépasser la barre des 20 milliards d’euros, à 21 milliards, et en 2010, nous atteindrons 32,8 milliards d’euros ».

Rien d’étonnant donc, que des entreprises d’e-commerce influencent de plus en plus nos dirigeants. Même Microsoft, devant les derniers doutes de la Commission Européenne face à Vista, à fait valoir que la sortie de son OS générerait 100 000 postes. Il faut dire qu’avec Windows Live, c’est le bureau qui rejoint le commerce en ligne.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • H-hich
    12 milliards rien que pour la france? Oh pinaise!
    0
  • Vedlen
    Anonymous a dit :
    12 milliards rien que pour la france? Oh pinaise!


    Je ne vois pas où tu vois "juste pour la France".. :heink:
    0
  • H-hich
    Ben 12 milliard par an pour le monde entier ca parait tres tres peux, d'autant que le nom de l'association est francaise.
    De plus c'etait plus une question qu'une affirmation, je sais pas si t'as vu mais a la fin de ma phrase c'etait un "?"
    0