FIRST : la plus grande compétition américaine de robots

L’édition 2016 de la FIRST (For Inspiration & Recognition of Science & Technology) s’est terminée le samedi 30 avril dernier à St. Louis, une ville du Missouri (États-Unis). Les concours ont duré quatre jours, 900 équipes ont lancé leurs robots dans l’arène et plus de 20.000 élèves issus de 39 pays ont participé à l’évènement. Des tournois régionaux ont servi à les sélectionner.  

40.000 spectateurs ont assisté au championnat

First robotic competition 2016

Plusieurs épreuves étaient au programme comme viser une cible avec des disques ou rester en équilibre sur des poutres. Ainsi, même si les robots peuvent peser jusqu'à 60 kilogrammes, ils doivent aussi être maniables. Dans ce contexte, chaque équipe a dépensé énormément de temps pour mettre au point son appareil.

La FIRST stronghold constitue l’affrontement final et le clou du spectacle. Elle oppose deux alliances composées chacune de trois robots. Chaque camp possède un tour et l’objectif consiste à capturer celui de l’adversaire en marquant des points. On les obtient lorsqu'on réussit à franchir les lignes énnemis ou en lançant des projectiles à l'intérieur des tours. Cette année, l’alliance gagnante est composée d’équipes issues de quatre États, la Californie, l’Illinois, l’Ohio et la Virginie. Pour information, elles étaient encadrées par des ingénieurs des grandes sociétés comme la NASA, Boeing et Raytheon.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire