Panasonic abandonne sa console portable, la Jungle

Le projet de console portable de Panasonic n’ira finalement pas plus loin. C’est dans un communiqué publié cette semaine que le groupe japonais a expliqué sa décision.

Pas de jeux vidéo pour Panasonic

Panasonic explique donc l’abandon de son projet de console portable, la Jungle, par les changements survenus dans le marché, ainsi qu’une modification dans l’orientation de sa stratégie. Une nouvelle stratégie qui ne fait donc pas de place aux jeux vidéo, Panasonic préférant finalement ne pas partir en concurrence face à Nintendo et Sony sur un marché où les téléphones portables sont de plus en plus présents.

La Jungle aurait dû être équipée d’un écran HD et d’un clavier complet, ainsi que de la 3G, du Wifi, et aurait dû coûter entre 200 et 400 dollars. Aucun autre détail n'avait été donné depuis son annonce en octobre dernier. Elle n'aurait n’aurait pas été la première tentative de Panasonic dans le monde des jeux vidéo. Au début des années 90, le constructeur proposait effectivement la 3DO, une console de salon qui n’a pas connu le succès de ses rivales de l’époque, et qui fut rapidement oubliée au profit des Saturn de Sega et PlayStation de Sony.