Microsoft lance son offensive envers la contrefaçon

Infos-du-Net.comWindows est l’un des programmes les plus piratés dans le monde.
Si Microsoft a fait plusieurs tentatives à chaque nouvelle version de son système d’exploitation (allant jusqu’à inclure un système d’activation obligatoire pour Windows XP), rien n’a pu arrêter les contrefacteurs qui s’en sont donnés à coeur joie.

Cependant, il semblerait que l’éditeur ait trouvé une parade potentiellement capable d’empêcher les Windows non conformes de fonctionner.
Nommé WGA (Windows Genuine Advantage), il a d’abord été inclus dans le programme Windows Update, empêchant les versions illégales de Windows de se mettre à jour.
Microsoft a cependant utilisé cette technologie avec parcimonie, en laissant tout de même accès aux services importants.
Si le WGA devait au départ empêcher l’utilisation correcte d’un Windows piraté, l’éditeur n’a jamais auparavant fait part qu’il s’en servirait pour des poursuites judiciaires, c’est pourtant bien ce qui est entrain de se passer...

Cette semaine, Microsoft a annoncé son intention de poursuivre en justice huit sociétés américaines pour la contrefaçon de son système d’exploitation Windows.
Il s’agirait de revendeurs ayant distribué des versions illégales de Windows dans cinq États du pays.
Microsoft affirme que la piste utilisée pour retrouver ces revendeurs est le programme WGA.
En effet, si un utilisateur se voit un service refusé par le biais de ce programme, il est alors invité à entrer les coordonnées du revendeur chez lequel il s’est procuré sa version.
Ainsi, l’éditeur peut remonter à la source et connaître les vendeurs de versions contrefaites.

Selon Microsoft, l’opération fût un tel succès que l’éditeur planifie d’étendre son programme de vérification d’authenticité à l’ensemble de sa gamme logicielle.
Ceci ne suffira bien évidemment pas à supprimer le piratage, mais Microsoft espère bien tendre à le réduire par ce moyen.

En France, sur environ un million de copies testées via le WGA, plus d’un quart se trouvées être des contrefaçons...

Source : VNUnet
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • aurelie@IDN
    Ils rentrent les coordonnées ?! Ouf ! un moment j'ai bien cru que c'était une autre sorte d'espionnage :-P Marrant mais à ce moment là j'ai repensé à ce vieux palladium :roll:

    Bon ben déjà si les commerçants revendant des windows piratés sont trainés en justice, tant mieux.
    0
  • BeeNny
    Je pense qu'ils doivent avoir un bon paquet de fausses déclarations des petits malins.

    "Nan, nan je l'ai vraiment acheté à ce monsieur ce faux windows"

    Ce qui est bien c'est que ce genre d'initiative favorise l'emploi dans le secteur judiciaire. ;-)

    "allo? XXX-informatique? le petit Kevin nous indique que vous lui avez vendu un faux windows"
    0
  • the_gonzo
    heuresement que ce sont les revendeurs qui ont des emmerdes plutot que ceux qui se sont fait avoir par eux.
    Ca m'est arrivé sur mon precedent pc ou le gars m avait installer un xp pro (qui à mon avis n'etait pas tres sain) alors que je lui avait rien demandé.
    P***** si j'etais retrouvé emmerder par microsoft a cause de ce babache, je lui aurait fait bouffer ces dents
    0