Contrefaçons : eBay se défend

La traque à la contrefaçon se fait aussi sur le Web, et parfois par les marques elles-même.

eBay en cause

Vendredi 22 Septembre, LVMH (Louis Vuitton Moët Hennessy), un groupe réunissant des grandes marques comme Dior, Givenchi, Kenzo..., annonçait son intention de porter plainte contre eBay pour "sa lutte insuffisante contre la contrefaçon".

Le porte parole du groupe LVMH annonçait que sur les 300 000 annonces de ventes de produits Dior et 150 000 de sacs Vuitton, 90% étaient des contrefaçons.

eBay n’a pas l’expertise nécessaire

La réponse d’eBay ne s’est pas faite attendre puisque selon le site "eBay n’a pas l’expertise nécessaire pour déterminer si un objet est contrefait à partir des informations contenues dans la plupart des pages d’annonces, à moins que cela ne soit expressément indiqué", un didacticiel sur la contrefaçon a aussi été mis en ligne.

Il est vrai que distinguer un vrai d’une copie à partir d’une photo de qualité moyenne n’est pas aisé, de même que s’intéresser aux 6.5 millions d’objets mis en vente chaque jour, mais le prix de vente doit quand même mettre la puce à l’oreille.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    toujour la à gratter de la thune la ou ils peuvent ...
    0
  • stephbpm
    Exactement, lorsque l'on voit le prix de certains articles de luxe sur Ebay, on se doute bien qu'il s'agit de faux.
    Ils feraient mieux d'attaquer les personnes qui vendent ces copies, mais bien sûr, c'est beaucoup plus compliqué et extrêmement fastidieux...
    Mais comme souvent, il suffit de faire 2 ou 3 exemples pour calmer un peu tout le monde.
    0