Les FAI anglais seront les parents des internautes

Les FAI britanniques sont priés par le gouvernement d’imposer un contrôle parental à leurs clients et devraient étudier la faisabilité d’une telle mesure le mois prochain. Alors que la France vient tout juste de voter l’article de la loi Loppsi autorisant de blocage de sites pédophiles sans intervention du juge, voici une nouvelle pratique qui intéresse de nombreux acteurs européens du web.

Un pas de plus vers la censure ?

L’intention est louable puisqu’il s’agit de mettre en place un système empêchant aux enfants de tomber accidentellement sur des sites pouvant heurter leurs sensibilités. Ils sont ainsi protégés si leurs parents ne les supervisent pas ou s’ils ont mal configuré les mesures de contrôles parentales installées sur leurs machines.

Des difficultés pragmatiques d’une telle décision

Le problème est que ce genre de mesure est très lourde de conséquences. Quels seront les critères caractérisant un site pornographique ? Les FAI auront-ils une liste imposée ou seront-ils maîtres de leur contrôle ? Comment s’assurer que les enfants, souvent plus abile que leurs parents devant un ordinateur, ne désactivent pas eux-mêmes le contrôle parental ? Enfin et surtout, n’est-ce pas le début d’une censure indirecte du web avec filtrage qui risque d'être arbitraire ? En effet, au nom de la protection des moeurs, de nombreux abus à la liberté d’expression ont déjà été commis et des mesures comme celle-ci ouvrent la porte à de nouveaux excès. Bref, autant de questions auxquelles le gouvernement et les FAI anglais devront répondre, en attendant qu’un député apporte un projet de loi similaire dans notre hémicycle.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • kasu0
    Si nous parlons d un vrai contrôle parental, il n y a pas de raison que ce soit une censure, ca sera juste 10eme contrôle parental chère car payé par le gouvernement , inutile car les jeunes sont plus fort en info que leur parent dans 90% des cas.

    Les FAI britanniques sont priés par le gouvernement d'IMPOSER un contrôle parental à leurs clients.
    Si c'est juste le fait d'imposer au parents de limiter l accès par un controle parental a leur enfant ou en etant avec eux quand ils surfent , ca devrait dejas etre le cas.

    Pour qu il n 'y ai pas de derrive il faut :
    -qu il soit effectif coté client
    -qu il soit désactivable
    -qu il soit proposé sur tous les os ou sur les box.
    -qu il soit désactivé par default ou qu'on propose de l activé ou pas à la première installation.

    En plus on devrait laisser le chois du contrôle parental dans le meilleur des mondes.
    1
  • sk8teur
    one word : proxies
    0
  • Sundevil
    Citation:
    L’intention est louable


    Bof c'est pas à l'état d'éduquer les gamins en matière d'internet surtout en forçant la main des gens.
    0