UPC/NOOS rend son contrôle parental gratuit

Infos-du-Net.comIl est bien connu qu’Internet n’est pas une simple mine d’informations mais également un lieu où l’industrie du sexe sévi de fort belle manière. C’est pourquoi les fournisseurs d’accès incluent par défaut un contrôle parental dans leurs offres. Aujourd’hui, Noos, pour qui cette option était payante, vient de la rendre gratuite pour tous ses abonnés.

Pas de demande à faire de la part des abonnés : tous les clients de Noos ayant pris l’option “contrôle parental”, facturée jusqu’à maintenant 2€/mois, ne seront plus facturés pour ce service et en profiteront gratuitement. Pour les abonnés qui n’auraient pas souscris à ce service, il conviendra d’en faire gratuitement la demande auprès de l’opérateur. Les raisons de cette gratuité ne sont pas vraiment commerciales, mais plutôt juridiques, le gouvernement ayant préconisé aux fournisseurs d’accès de mieux protéger les enfants sur Internet. Noos fait donc partie des fournisseurs ayant signé un accord dans lequel il s’engage à fournir gratuitement un contrôle parental avec son service d’accès à Internet.
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Jaxter0ne
    Je sais pas si c'est une si bonne initiative que ça... Les contrôleurs parental bloquent vraiment beaucoup (trop) de sites... Ce qui empêche de faire beaucoup (trop) de choses intéressantes.

    Néamoins, c'est bien pour les enfants à la découverte du net !
    0
  • H-hich
    Ya pas une loie qui vient de passer justement pour le rendre gratuit et obligatoire pour tous les FAI?
    0
  • isatis39871
    Mouai, je suis dubitatif sur l'effet du contrôle automatique. En effet on vit déjà dans une époque de déresponsabilisation parentale et metrte en exergue de tels outils c'est oublier qu'avant tout le premier rempart ce sont les parents. Et qu'on me disent pas qu'ils ne peuvent pas être toujours derrière leurs enfants, l'ordinateur ils en ont physiquement le contrôle.
    0