Comment le ciel de New York est devenu violet

Lundi dernier, les New-Yorkais ont vécu un moment inhabituel. Quand le soleil s’est couché, le ciel arborait une couleur violette et mauve. Le phénomène était particulièrement visible à Manhattan.  

D’habitude, au moment du crépuscule, le ciel devient jaune-orangé et si nous sommes également habitués à une teinte rouge, le violet est plutôt rare. Ainsi, les spectateurs ont abondamment relayé les photos sur les réseaux sociaux. En effet, la combinaison entre la lumière et les gratte-ciels de la ville constitue un plaisir pour les yeux et c’était comme si New York figurait sur un tableau.

Comment expliquer la formation de ces couleurs ?

Selon les météorologues, ces couleurs inhabituelles résultent de la diffusion des rayons solaires au sein de l’atmosphère. En effet, de nombreux éléments composent cette couche protectrice. On y trouve de l’oxygène, plusieurs gaz et des substances polluantes telles que les poussières. Alors, quand la lumière traverse ces particules, sa couleur évolue, le bleu est emprisonné tandis que les teintes rosées sortent.

Par ailleurs, l’alignement des rues de la Grosse Pomme offre aussi aux photographes un cadre inoubliable, les habitants l’ont baptisé le « solstice de Manhattan ».  

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire