Criminal Case, le meilleur jeu Facebook de l'année

Criminal Case a été élu meilleur jeu Facebook de l’année par les joueurs. Sans crier gare, ce jeu d’investigation vole la vedette à Candy Crush Saga pourtant très plébiscité.

S’il n’est pas aussi connu que ce jeu de bonbons, c’est parce que Criminal Case ne fait pas état de son succès. Pourtant, 100 millions de personnes y ont joué en 2013 avec une fréquentation moyenne de 10 millions de joueurs sur Facebook.

Développé par le studio français Pretty Simple, il s’agit d’un jeu d’enquête. Le joueur y incarne un inspecteur de police basé à Grimsborough et chargé de résoudre des crimes sanglants. Une partie se déroule en plusieurs étapes : recherche d’objets sur la scène du crime, autopsie, analyse des objets trouvés, confrontation des suspects. Chacune de ces phases nécessite de l’énergie ou des étoiles pour être jouée. Deux moyens sont bons pour en obtenir : attendre ou payer. De plus, le jeu reprend les ficelles de Candy Crush Saga et des autres jeux sociaux en incorporant efficacement les contacts Facebook dans le jeu. Il est possible de leur envoyer des invitations, des demandes d’énergie (pour continuer à jouer) ou encore utiliser leurs indices dans une enquête.

Version mobile en approche

Le jeu évolue constamment gonflant son contenu d’une enquête supplémentaire par semaine. « Nous avons sept scénaristes qui travaillent à plein temps pour écrire des enquêtes policières […] Il y a chaque semaine un nouveau meurtre ou une nouvelle affaire à résoudre », explique à l'AFP Corentin Raux, un des fondateurs du studio Pretty Simple. Développées en anglais, les enquêtes sont ensuite traduites en neuf langues pour inonder au maximum le marché.

Actuellement, Criminal Case n’est disponible que sur Facebook. Cependant, Pretty Simple a d’ores et déjà annoncé qu’une version mobile pour tablette et smartphone était en préparation. Elle devrait être disponible dès début 2014.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire