Captain America, le soldat de l'hiver : la Geek Critique

Le pitch : Captain America essaie tant bien que mal de s'adapter à son "réveil", après avoir passé plus d'un demi-siècle en animation suspendue, bien malgré lui. Au cours d'une mission avec la Veuve noire, le héros de l'Amérique se retrouve au cœur d'un complot dans lequel le SHIELD, l'organisation pour laquelle le super-héros travaille, est impliqué. Difficile pour notre homme de garder ses repères. Et pour couronner le tout, il doit affronter un nouvel adversaire sans pitié, qui se fait appeler soldat de l'hiver, lequel ne lui est pas totalement inconnu...

5 raisons d'aller (ou pas) voir Captain America, le soldat de l'hiver

Il faut bien l'avouer, pour l'instant, les films "individuels" sur les membres des Avengers, à l'exception d'Iron Man, sont loin d'avoir rencontré le succès escompté. Si le premier volet de Captain America, sorti en 2011, n'a pas laissé un souvenir impérissable, ce second épisode est très attendu au tournant. Car entre-temps, il y a eu Avengers, dans lequel Captain America a pu révéler tout son potentiel en tant que chef d'équipe et est devenu un personnage essentiel de l'univers Marvel au cinéma. Captain America, le soldat de l'hiver parviendra-t-il à faire en sorte que l'Avenger étoilé continue sur sa lancée, en attendant Avengers, Age of Ultron prévu pour le 29 avril 2015 ?

1 - Parce que les fans de Marvel vont être servis

Ce second volet de Captain America ravira les connaisseurs purs et durs, ceux pour qui l'univers Marvel n'a plus beaucoup de secrets. Le film étant truffé de petites références et autres clins d'oeil aux aventures de l'Avenger étoilé, ils s'amuseront sans aucun doute à les chercher un à un. Néanmoins, cette adaptation se permet de grandes libertés par rapport à l'univers Marvel classique, et emprunte également de nombreux éléments à l'univers Ultimate (le monde dans lequel une bonne partie des X-Men sont morts et où Spider-Man est noir). Les costumes ne sont pas sans rappeler ceux des Ultimates, notamment celui du Faucon, et Arnim Zola n'est plus un corps avec la tête sur le torse (oui, oui !). De quoi donner un bon coup de balai à tout ce qu'on croyait savoir sur Marvel et ça, c'est plutôt bien.

2 - Parce que les autres risquent un peu de s'ennuyer

Là où un film comme Thor, le monde des ténèbres était lui aussi rempli de références à l'univers Marvel, il se voulait également drôle et jouissif (ou tentait de l'être). Et même lorsque l'on ne connaît pas le monde du dieu nordique, le film peut se targuer d'être à la portée de n'importe quel non-initié. Dans Captain America, le soldat de l'hiver, il n'y a rien de tout ça : les deux réalisateurs ont beau essayer d'apporter un peu de légèreté à leur film, l'ensemble reste très sérieux et tout est précalculé au millimètre près. Et le problème, c'est que dans ce cas, on s'y ennuie ferme. Pas tout le temps, mais par moment...

3 - Parce que le côté Boy Scout de Captain America, ça va 5 minutes...

Voilà un véritable baptême du feu pour un réalisateur : parvenir à captiver les spectateurs avec les aventures de Captain America. Car s'il y a un personnage dans l'univers Marvel qui relève de la droiture et du patriotisme, c'est bien Steve Rogers. Et ces valeurs qui pouvaient paraître intéressantes dans les 40, époque à laquelle Captain America a été lancé dans les comics, semblent aujourd'hui totalement désuètes. Bref, Captain America a pris un coup de vieux, et son spleen nous passe au-dessus de la tête.

4 - Parce que les Avengers ont totalement disparu

Ça, c'est le côté le plus agaçant des récents films Marvel. On a le droit à tout un battage médiatique sur le fait que chaque oeuvre fait partie d'un "cycle", mais il n'y quasiment aucune référence aux autres volets. D'ailleurs, dans ce Captain America "2", on ne sait pas vraiment si l'action se déroule après le premier volet, ou longtemps après le film Avengers. C'est à peine si le nom d'Iron Man est mentionné une fois. Et lorsque le SHIELD est dangereusement menacé et qu'il n'y a plus d'échappatoire pour notre héros, personne n'a la présence d'esprit de faire intervenir d'autres personnages, ou au moins de faire mine de les appeler. À croire qu'ils sont tous inscrits sur liste rouge ou qu'ils ont ruiné leur forfait mobile.

5 - Pour son casting impeccable

Que de grands noms dans ce film ! Passons sur la performance de Chris Evans, impeccable, mais toujours un peu trop lisse (c'est le rôle qui veut ça ?) et intéressons-nous aux autres membres de la distribution. À commencer par Robert Redford, qui campe un Alexander Pierce retors et intrigant. Il tient sur ses épaules une bonne partie du film et on imagine mal un autre acteur interpréter ce personnage si ambigu. De son côté, Samuel L. Jackson incarne un Nick Fury (le directeur du SHIELD) beaucoup plus présent que dans tous les autres films Marvel réunis. Même chose pour Scarlett Johansson, qui trouve enfin sa place dans cet univers de super-héros. On apprécie d'ailleurs que les "autres" héros du film, la Veuve noire et le Faucon, ne soient pas passés à la trappe dès les premières minutes. Ils ne sont plus des seconds couteaux et jouent un rôle décisif dans l'intrigue. Unique reproche : le super-vilain Batroc est encore plus ridicule que dans les comics, c'est dire... Tendez l'oreille et vous entendrez que l'acteur ne parvient pas à cacher son accent québécois. Ce qui est d'autant plus dommageable, car Marvel a de surcroît changé la nationalité de ce personnage pour l'adaptation cinématographique (Batroc est algérien dans le film et français dans les comics).


Le verdict : Captain America, le soldat de l'hiver n'est pas déplaisant et les scènes d'action (ça castagne et ça explose dans tous les sens) restent bien dosées par rapport aux scènes plus "mélancoliques". Probablement pas la pire des adaptations de comics sur grand écran, mais pas la plus indispensable non plus. N'oubliez pas de regarder la première scène post-générique, qui introduit deux nouveaux personnages très importants dans l'univers des Avengers.

Note : 3/5

La bande-annonce de Captain America, le soldat de l'hiver

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire