Le MIT invente des cubes robotiques et modulaires


Imaginez une petite colonie de robots cubiques capables de sauter et de monter sur eux-mêmes pour changer de forme en fonction de l’environnement. Telle est la dernière invention des chercheurs du MIT. Il s’agit d’une série de robots acrobates et modulaires entièrement autonomes.

Baptisés M-Blocks, les cubes robotiques sont l’œuvre de John Romanishin, Daniela Rus et Kyle Gilpin. Leur objectif était de créer des micros robots capables de s’assembler et d’adapter leur structure en fonction de la tâche. Dépourvus de pièces externes, les robots se déplacent grâce à un mécanisme intégré et utilisent des aimants pour rester soudés les uns aux autres. Chaque cube embarque un volant moteur qui peut tourner à une vitesse de 20 000 tours par minute. Celui-ci transfère son mouvement cinétique au cube, ce qui lui permet de se déplacer indépendamment, ou pas, du groupe. Pour le moment, les prototypes peuvent rouler au sol, grimper sur leurs semblables et effectuer des mouvements simples. Les concepteurs envisagent de créer une armée de 100 cubes robotiques. Chaque élément pourra se déplacer dans toutes les directions et saura reconnaître ses pairs.

Dans l’avenir, les scientifiques du MIT espèrent que ces cubes robotiques seront d’une grande utilité pour renforcer un échafaudage, réparer un pont ou un bâtiment en cas de catastrophe. Plus tard, ils pourront aussi être équipés de caméras ou de capteurs.

Robots M-Blocks

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire