Le Japon et la cybercriminalité

Internet est loin d’être une nouveauté au Japon. Ce pays à la pointe des nouvelles technologies souffre cependant de son avancée fulgurante dans le domaine, notamment en ce qui concerne la cybercriminalité. Le pays a enregistré une hausse de près de 12% pour la première moitié de l’année 2006 et la tendance semble être bien partie pour continuer dans ce sens.

Le terme cybercriminalité englobe toutes les pratiques illégales sur le Net, mais au Japon, ce sont les fraudes qui concernent le plus les internautes. Une augmentation de 9% a été enregistrée dans ce domaine. L’écrasante majorité de ces fraudes concernent les ventes aux enchères, et notamment Yahoo Auctions, leader du secteur au Japon devant le géant eBay. Contrefaçons ou encore objets à caractère sexuel, tous font partie de ventes illégales au Japon, et ce quotidiennement. Mais la National Police Agency insiste également sur le fait que pendant que ces pratiques douteuses perdurent en ligne augmentent et que les internautes nippons sont de plus en plus nombreux, le nombre d’enquêtes a baissé de 39,5%...

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire