IMPACT : mobilisation internationale contre le cyberterrorisme

impact lutte cyberterrorismeVoilà une annonce forte : 26 pays viennent de se réunir au sein d’une coalition baptisée IMPACT et dont le but est de lutter contre le cyberterrorisme.

Plusieurs centres techniques vont ainsi être montés, notamment pour contrôler le Web et apporter une protection en cas d’attaques. La France fait bien entendu partie des pays membres.

Garantir la sécurité des installations gouvernementales

Ce groupe, Impact (pour International Multilateral Partnership Against Cyber-Terrorism), doit protéger les systèmes informatiques gouvernementaux.

C’est lors du World Cyber Security Summit, qui s’est tenu en Malaisie, qu’IMPACT a été présenté. Cette alliance, formée de 26 pays (dont les États-Unis, le Royaume-Uni, la Russie, le Japon, l’Australie ou encore l’Arabie Saoudite, souhaite pouvoir mettre en œuvre un programme de sécurité adapté aux administrations.

Le but est de développer un système de surveillance permanent sur la Net pour détecter les menaces, puis de les communiquer aux gouvernements concernés.

Parmi les têtes pensantes d’IMPACT, nous retrouvons Vinton Cerf (le célèbre inventeur du protocole TCP/IP), Howard Schmidt (ex-conseiller de la Maison Blanche sur la cybersécurité) et les Présidents de nombreuses sociétés de sécurité en ligne (Trend Micro, Kaspersky, F-Secure). Peut-être pourraient-il déjà répondre à la question : qu’est-ce que précisément le cyberterrorisme ?

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Anonyme
    "Big Brother" est en marche...Quand on voit la gueule des pays qui s'allient pour la cause commune on y voit surtout l'opportunité pour chacun d'avoir trouvé un consensus qu'il leur permettra de passé outre le droit à l'anonymat et la protection des données personnelles.

    Vous allez pas me dire que ce système va juste protéger le concitoyen...
    Les intérêts économiques passeront toujours avant le concitoyen, c'est un fait. Les crédules dans cette histoire ce sont les inventeurs/chercheurs, un comble!
    0
  • fr78
    dfsdf"Big Brother" est en marche...Quand on voit la gueule des pays qui s'allient pour la cause commune on y voit surtout l'opportunité pour chacun d'avoir trouvé un consensus qu'il leur permettra de passé outre le droit à l'anonymat et la protection des données personnelles. Vous allez pas me dire que ce système va juste protéger le concitoyen...Les intérêts économiques passeront toujours avant le concitoyen, c'est un fait. Les crédules dans cette histoire ce sont les inventeurs/chercheurs, un comble!

    Faut arrêter de râler ou de dire des conneries juste pour passer pour un libertaire anti-gouvernemental primaire.
    La vocation de ce regroupement est de trouver des solutions pour mieux protéger les sites gouvernementaux contre les attaques.
    Tu diras quoi quand le site des impôts, ou de ta banque, ou de ta sécurité sociale sera tombé pour cause d'attaque, avec divulgation sur Internet de toutes tes données privées ? La sécurité de ces sites est une nécessité !
    Personnellement, je suis dans une grosse entreprise, qui infogère des centaines de serveurs. Et bien, on passe plus de temps à mettre en place de la sécurité qu'à développer la partie utile et intéressante des softs. Tout ça parce que des ptis cons n'ont rien d'autre à faire que de s'amuser à hacker, pirater ou détruire les données qui ne leur appartiennent pas.
    0
  • ninjaw
    C'est typique des gouvernements de faire des meetings, reunions et autres banquets. Apres effectivement ca ne sert a rien du tout
    0