Un cyborg créé à partir d’une limace de mer et d’impression 3D

Les chercheurs de l'Université Case Western Reserve ont créé un robot bio-hybride. Il mesure moins de 5 cm, il comporte des cellules de limace de mer et son corps en polymère fut réalisé à l’aide d’une imprimante 3D.  

Les robots actionnés de manière hydraulique sont plutôt rigides. Ainsi l’équipe de recherche voulait créer une machine plus souple et une structure musculaire permet d’atteindre cet objectif. Ils ont choisi la limace de mer de Californie suite à sa grande capacité d’adaptation. Elle parvient à gérer les variations de température, l’évolution de la salinité ainsi que d'autres variables comme la pression en profondeur.

Le robot se déplace comme une tortue et parcourt 4 mm par minute

Dans un premier temps, l’équipe a prélevé des cellules pour leurs expériences. Ensuite, ils ont utilisé toute la masse buccale de la limace de mer et ils ont créé un corps souple à partir d’une imprimante 3D. Les muscles se dilatent et se contractent lorsqu'ils sont traversés par un champ électrique, ce mouvement déplace les bras du robot. Actuellement, sa vitesse plafonne à 4 mm par minute.

Les scientifiques estiment qu’ils obtiendraient de meilleurs résultats avec un circuit électrique intégré et une reproduction des faisceaux de neurones qui conduisent les signaux du cerveau vers les muscles. Ils envisagent également l’utilisation d’un collagène issu de la peau en vue de construire un robot complètement organique.

>>> Lire aussi : Dans ce robot, il y a des muscles artificiels humains

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire