Quand la Corée du Sud tente de concurrencer MySpace


Cyworld pourrait bien être un nouveau concurrent du géant MySpace. Le site communautaire sud-coréen vient d’ouvrir une branche américaine dans le but évident de grignoter quelques parts de marché au leader.

Un petit bout de Corée partout dans le monde

Le renouveau américain viendra-t-il d’Asie ? C’est peut-être ce que tente de prouver Cyworld avec cette initiative. Fort de son succès en Corée du Sud, son pays d’origine dans lequel il officie depuis maintenant 7 ans, Cyworld cherche maintenant à s’internationaliser et vise aujourd’hui la Chine, le Japon, Taïwan et les États-Unis. L’Europe, l’Amérique du Sud et l’Inde sont également sur la liste des prochains à accueillir le service.

Pour s’assurer un certain succès au pays de l’oncle Sam, Cyworld a signé un accord avec une agence d’artistes Hollywoodienne afin de de trouver de nouveaux utilisateurs. La promotion du service sera donc assurée dans le pays par l’United Talent Agency, de Beverly Hills. Le public visé va de 16 à 24 ans, la majorité des jeunes d’une vingtaine d’année en Corée du Sud possédant déjà une fiche sur Cyworld.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
2 commentaires