Les ténors du libres font entendre leurs voix

Infos-du-Net.comSUN Microsystems, MySQL AB, Nuxeo, Mozilla, Idealx et Mandriva, ainsi que l’association Adullact sont inquiétés par DADVSI, et ils le font savoir. Une lettre à l'intention du Premier Ministre qu'ils ont conjointement signés met en avant les problèmes que l'adoption d'une telle loi amènerait.

Ils y soulignent la confusion qui règne entre les logiciels (libres) qui fournissent des moyens de communication et le partage de contenus illégaux. Les cosignataires parlent aussi de la crainte de la mise au banc des LL suite à de telles mesures alors que ces programmes représentent une chance pour l'industrie, comme pour le particulier. Enfin, ils dénoncent le caractère dangereux d'une définition globale qui vise à traiter d'une même manière des problématiques aussi variées que la musique, la vidéo, les jeux électroniques, les logiciels, le respect de la vie privée et la confidentialité.

La version 2.0 des "Droits d’Auteur et Droits Voisins dans la Société de l’Information" est tout aussi malmenée que l'originale. Des flous comme le maintient du droit à la copie privée tout en rappelant que le nombre de ces copies peut être égal a zéro n'y sont pas étrangers. De même pour une position fixe face aux DRM. Le Ministre de la Culture a du mal à faire entendre sa voix à propos d'un texte de "réconciliation", mais la loi n'est pas jugée anticonstitutionnelle et continue sa progression jusqu'au vote final.

Source : TooLinux
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
10 commentaires
    Votre commentaire
  • trattos
    Un loi pareil est une atteinte à la liberté de création!
    0
  • nem_
    De toutes façons, il semblerait que nos voix ne soient jamais écoutées, que seuls les industriels aient gain de cause, gouvernement voix du peuple... ouais :-D
    Mais justement, comment vont ils pouvoir expliquer qu'il ne sera plus possible d'utiliser le .torrent pour récupérer un produit complètement libre de droit ?? Parce que pour interdir le gouvernement est le premier, ensuite trouver des solutions, là on les écoute beaucoup moins...

    Alors mesdames, messieurs du gouvernement, veuillez nous impressioner et nous proposer enfin une sortie pour ce conflit qui soit digne pour tout le monde !
    0
  • DIYorLMM
    Mais arretez... seul une révolution qui fera giclé les premières tete de l'état et une refonte total du systeme ou son abolition, pourron changé quelque chose. Croire qu'ensemble, a dialogué, a expliquer ou bien meme a "éspéré" quelque chose de l'état servira a quelque chose... j'appele ça se voilé la face
    0