Journée de la donnée privée : Google éclaircit sa gestion

Initié par The Privacy Project, le Data Privacy Day tente de sensibiliser la population à l’épineux problème de la gestion des données privées. L’événement compte plusieurs partenaires, dont Google qui n’hésite pas à se saisir de l’occasion pour préciser sa politique. 

Transparence, mais encore des efforts à fournir

La collusion entre cette journée et Google ou Microsoft (autre sponsor officiel) peut paraitre étrange à la vue des accusations récurrentes qui leur sont faites sur ce sujet. Google, dont la devise a longtemps été « Don’t be evil » (« ne soyez pas mauvais ») est désormais vu par beaucoup d’observateurs de cette problématique comme l’une des principales menaces sur la vie privée.

Une telle opération ne peut qu'être bénéfique pour Google qui fait toutefois plusieurs efforts dans ce sens. La société explique dans un billet sur son blog à quoi servent les données qu’ils conservent (pertinence des recherches), comment les données restent confidentielles (dans les chats sur Gmail), la manière dont on peut y accéder pour les modifier, les possibilités de protections de contenus (comme les vidéos YouTube), mais aussi de partage des ses informations privées avec Google.

Rappelons toutefois que le dernier grand pas en avant dans ce domaine a été réalisé par Microsoft qui a annoncé ramener la durée de conservation des données personnelles par Bing à six mois. Jusqu’à présent elle était de dix-huit mois, c’est toujours le cas chez Google.       

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire