Windows 10 sortira dès cet été

Les premiers PC sous Windows 10 devraient être disponible pour la rentrée de septembreLes premiers PC sous Windows 10 devraient être disponible pour la rentrée de septembre

Alors que tout le monde attendait la version définitive de Windows 10 pour octobre prochain, Microsoft semble avoir avancé son lancement, finalement prévu pour « cet été ».

Dans un article publié ce mardi sur le blog officiel de Windows, la firme de Redmond a en effet annoncé que Windows 10 sortirait finalement plus tôt que prévu. « Nous continuons à faire de grand progrès dans le développement et annonçons aujourd’hui que Windows 10 sera disponible cet été dans 190 pays et 111 langues différentes », explique ainsi Terry Myerson, responsable du système d’exploitation chez Microsoft.

Windows 10 : tout savoir sur le nouvel OS de Microsoft

Pour Microsoft, la sortie de Windows 10 cet été sera surtout un bon moyen de s’assurer de sa disponibilité pour la rentrée. Traditionnellement, cette période du « back to school » était en effet un moment important des ventes d’ordinateur dans l’année, même si elle a tendance à réduire face à d’autres périodes de l’année comme les périodes de fin d’année. En 2014, le troisième trimestre supportait ainsi 25,43 % des ventes d’ordinateurs dans le monde selon les données de l’institut IDC.

A son lancement cet été, la version 10 de Windows sera gratuite pour les utilisateurs d’une machine sous Windows 7 ou Windows 8.1. Ils auront un an pour installer Windows 10 gratuitement, durée après laquelle la mise à jour sera payante.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
1 commentaire
    Votre commentaire
  • inf-for
    Bonjour à tous et à toutes

    Vrai ou faux ?
    Windows 10 : Microsoft vous espionne, y compris avec un keylogger
    Alors que Windows 10 est disponible en version Technical Preview depuis maintenant quelques semaines, on imagine que de nombreux lecteurs du Comptoir se sont jeté dessus histoire de décortiquer l'ensemble des nouveautés et le comportement du futur OS de la Raymonde. Microsoft "espionne" vos moindres faits et gestes, à des fins de développement. Sur la page web de Microsoft relatif aux conditions sur l'utilisation des données personnelles de la Technical Preview de Windows 10, on peut en effet conclure des choses qui font froid dans le dos.

    Tout d'abord, Microsoft collecte automatiquement (en local ou vers leur serveur) de nombreuses informations : nom, adresse email, préférences et intérêts, liste des fichiers et des recherches, appels téléphoniques et SMS, configuration de l'appareil, données des capteurs ou encore données relatif à l'usage des applications. Mais ça ne s'arrête pas là puisqu'un genre de keylogger est carrément utilisé pour enregistrer l'ensemble des mots écrits par l'utilisateur afin d'améliorer le correcteur orthographique et l'auto complétion des mots. Le keylogger ce trouve bien évidement dans le code source bien que dans le registre de Windows on y trouve des clés !


    Microsoft rajoute qu'à l'ouverture d'un fichier, le système analyse quel programme l'ouvre et combien de temps l'opération prend. L'OS fait également une liste des programmes installés sur chaque appareil pour des questions de compatibilité. Enfin, évitez de trop parler à votre ordinateur : votre voix peut être enregistrée par Microsoft pour améliorer le système de reconnaissance vocale.

    Vous l'aurez compris : la Technical Preview de Windows 10 n'est clairement pas un système à utiliser tous les jours si vous tenez un peu à votre vie privée mais un moyen pour Microsoft de fignoler l'OS. La firme de Redmond précise enfin que les données peuvent être partagées avec ses partenaires en cas de nécessité, comprenez par-là pour améliorer la compatibilité des produits entre eux. La Raymonde donne comme exemple les transactions bancaires ou lorsque l'utilisateur lie son compte Microsoft avec un programme tiers.

    source: http://www.comptoir-hardware.com/actus/software-pilotes/26496-windows-10-microsoft-vous-espionne-y-compris-avec-un-keylogger.html
    0