De La Soul diffuse des versions piratées de ses propres morceaux

De La Soul, l'un des plus anciens groupes de rap encore en activité, a décidé de célébrer son 25e anniversaire en fanfare. Le groupe a en effet offert le week-end dernier l'intégralité de sa discographie aux internautes. Mais il y a un détail que De La Soul a négligé : les métadonnées. Celles-ci ont "parlé" et ont révélé que les morceaux proviennent en réalité de sites illégaux de téléchargement.

C'est ce qu'explique le site Funky Space Monkey, qui a simplement ouvert les morceaux téléchargeables à l'aide d'iTunes. Or, dans les commentaires des métadonnées, on peut lire que les morceaux en question proviennent de deux sites pirates. Si deux albums semblent "sains", tous les autres ont pour commentaires un lien soit vers le site russe Rappala.net, soit vers le blog derbefm.blogspot.com (voir la capture d'écran ci-dessous).

De La Soul se pirate donc soi-même, probablement pour gagner du temps et éviter une extraction et un réencodage depuis ses anciens albums. L'opération promotionnelle n'a certes duré que 25 heures, mais elle a permis à tout un chacun de récupérer tous les morceaux du groupe, disponibles en 320 kb/s sur le site officiel du groupe. La maison de disques de De La Soul n'a pour l'instant pas réagi à cette "découverte".

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire