Cinéma : trop vulgaire et violent, Deadpool ne sortira pas en Chine

Alors qu’il sortira en France le 10 février prochain, le film Deadpool s’est vu mis au ban en Chine où il ne sortira pas en salles. En cause, trop de violence, de vulgarité et de scènes à caractère sexuel.

>>> [Vidéo] Deadpool : un premier trailer trash et décalé

Prévu pour une sortie le 12 février aux États-Unis, le film de super-héros Deadpool y sera classé R, c’est-à-dire que les mineurs de moins de 17 ans ne pourront assister aux projections que s’ils sont accompagnés de leurs parents. Il faut dire que la Fox, qui produit le film, a décidé de tout faire pour faire oublier l’apparition du personnage dans X-Men Origins Wolverine et de le reprendre à la base. Le film s’annonce donc comme particulièrement violent, avec un humour très vulgaire et des scènes pour le moins explicites.

Un choix qui n’a cependant pas plu à la Chine comme le relate le site The Hollywood Reporter : « Deadpool, qui est produit par 20th Century Fox et basé sur un personnage de comics Marvel, n’a pas eu l’autorisation d’être projeté en Chine à cause de sa violence, de sa nudité et de sa vulgarité ». Si la Chine a bien tenté de censurer les scènes les plus choquantes du film, c’était au détriment du scénario, d’où le choix de l’interdire purement et simplement. Il faut dire qu’aux États-Unis, le film sera interdit aux mineurs de moins de 17 ans non accompagnés par des adultes. En France, aucune classification n’a encore été déterminée. On peut néanmoins s’attendre au moins à une interdiction aux moins de 12 ans, voir déconseillé aux moins de 16 ans.

Un immense manque à gagner

Il faut dire que le film fait tout pour rentrer dans le lard des autres productions super-héroïques, généralement classées tous publics. C’était par exemple le cas d’Avengers l’Ère d’Ultron sorti l’an dernier, ou de X-Men Days of Future Past qui se déroule dans le même univers que Deadpool. Pour ce dernier, la Fox souhaite donc mettre en avant le caractère trash et irrévérencieux du personnage, comme l’indiquent les bandes-annonces du film, disponibles en versions censurées ou non selon l’audience.

Pour la Fox, le retrait du film du marché chinois représentera sans nul doute un immense manque à gagner. Ces dernières années, les principaux blockbusters ont tout fait pour compter sur ce marché, jusqu’à parfois intégrer certaines scènes en Chine comme pour le dernier Transformers. À titre d’exemple, si Jurassic World a fait 652 millions de dollars au box-office américain l’an dernier, le film a rapporté 228 millions de dollars en Chine, en faisant le premier pays étranger en termes de gains au box-office, loin devant la Grande-Bretagne et ses 99 millions de dollars.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire