Les premiers détails de l'offre Free Mobile

3 heures de communication pour moins de 20 euros par mois. Voilà ce que pourrait être la première offre de Free Mobile, désigné vendredi par l’Arcep pour devenir le 4e opérateur français. 

Une couverture nationale grâce à l'itinérance

C’est Xavier Niel, actionnaire majoritaire d’Iliad (maison-mère de Free), qui revient sur cette attribution dans une interview accordée au Figaro. L’objectif principal pour Free est de couvrir 25 % de la population avec son réseau d’ici deux ans. Ce seuil ouvrira à Free le droit à l’itinérance sur le réseau de ses concurrents. Pour cela, l’opérateur compte plutôt déployer son réseau en campagne. Niel l’explique très justement : « C’est plus facile aujourd’hui de déployer dans le Gers qu’à Paris. Dans le Gers, il suffit de mettre quelques antennes, c’est simple. En revanche, à Paris il faut compter des mois pour obtenir les autorisations. »

Des boutiques seront « probablement » ouvertes, même si la dématérialisation reste le cœur du modèle de Free. Phone House a déjà fait savoir qu’il proposerait l’offre de Free dans son réseau de magasins. Pour Xavier Niel, le nerf de la guerre sera bien les prix. Selon l’Arcep, Free devra proposer une gamme d’au moins trois forfaits. Leur tarification sera certainement agressive si l’on tient compte de ses propos : « qui peut aujourd’hui s’offrir un iPhone dont la facture mensuelle est en moyenne de 103 euros TTC, quand le salaire moyen des Français est de 1 400 euros ? Cela représente 7 % du budget avant que l’on ne commence à se loger et à se nourrir ! »

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
21 commentaires
    Votre commentaire
  • brakbabord
    Dès que l'offre de Free sera en place, je résilie mon abonnement actuel pour passer chez eux.
    Ce sera mon petit "cadeau" envers mon opérateur actuel qui me saigne depuis des années, tout ça pour une durée de communication ridicule et un forfait data illimité-limité.
    5
  • fr78
    Citation:
    qui peut aujourd’hui s’offrir un iPhone dont la facture mensuelle est en moyenne de 103 euros TTC, quand le salaire moyen des Français est de 1 400 euros ?

    C'est vrai, mais comment expliquer aussi que ces mêmes personnes payées au smic se payent des écrans plats à 1000€ ou des voitures neuves ?
    Peut être que certaines aides de l'état, comme la prime de rentrée scolaire ou les allocs familiales, ne sont pas utilisées pour ce qu'elles sont destinées...
    -7
  • Sundevil
    Citation:
    Peut être que certaines aides de l'état, comme la prime de rentrée scolaire ou les allocs familiales, ne sont pas utilisées pour ce qu'elles sont destinées...


    Crois tu ? La où mes grand parents habitent, fin août, ils ont l'habitude d'appeler les nouveaux vacanciers les "allocataires" car tous ceux qui viennent sont ceux qui ont reçu l'allocation de rentrée scolaire ....
    -7