Des scientifiques trouvent du sang de dinosaures : Jurassic Park pour bientôt ?

Les fossiles de dinosaures vont-ils permettre un jour d’extraire l’ADN de ces animaux disparus il y a plusieurs millions d’années ? C’est en tout cas ce qu’espèrent les scientifiques auteurs d’une étude publiée dans la revue Nature Communications, même si on reste loin de Jurassic World. Ils indiquent en effet avoir découvert des cellules sanguines intactes dans des fossiles, et sans que ceux-ci aient été particulièrement bien conservés.

Les fossiles de dinosaures que les paléontologues déterrent ne contiendraient pas que des os. C’est en tout cas le constat fait par ces scientifiques, parmi lesquels Robert F. Service, qui explique qu’ils ont utilisé une technologie nommée « sonde ionique focalisée » qui permet de traverser un échantillon pour aller étudier les couches inférieures. « Ce que nous avons découvert nous a stupéfaits », explique le scientifique, qui s’attendait à trouver « des cristallites d’os ». « À la place, nous avons trouvé des tissus souples. C’était totalement inattendu ». Et dans ces mêmes tissus seraient donc emprisonnées des cellules sanguines que les scientifiques vont donc pouvoir prélever pour les analyser.

Les premiers tests sur ces cellules ont révélé qu’elles étaient assez similaires à celles des émeus. Cette découverte est d’autant plus étonnante qu’elle a été réalisée grâce à huit fossiles dont l’état de conservation n’était pas du tout optimal. Des spécimens mieux conservés pourraient donc permettre d’obtenir de meilleurs résultats encore. Pour l’heure, les scientifiques n’ont pu extraire que des protéines des échantillons trouvés. L’ADN étant une structure beaucoup plus fragile, ce n’est pas encore maintenant que nous pourrons cloner des dinosaures géants pour les faire gambader dans un parc d’attractions d’Amérique centrale.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire