Retirer de l’argent avec un scan de l’iris, les distributeurs de billets évoluent

A l’heure où les fraudes à la carte bleue pullulent, les banques se mettent au niveau avec les nouvelles technologies. En illustre le projet développé par Citigroup Inc. En effet, le groupe financier est en train de tester le scan iridien pour sécuriser les retraits auprès d’un distributeur.

La banque américaine songe donc à une nouvelle forme d’authentification pour ses clients. Plus besoin de carte de retrait ou de taper un code secret, à la place, le DAB utilise le scan de l’œil pour identifier son propriétaire et autoriser le retrait d’argent. Deux concepts sont proposés : le premier, baptisé « Irving » fait appel à une application mobile pour s’enregistrer et définir le montant d’argent à retirer au préalable. Une fois devant le distributeur, le client pourra valider son retrait soit à partir d’un scan de l’iris, soit en connectant son mobile au distributeur via NFC ou en QR code. Le second, baptisé « Janus », est moins révolutionnaire. C'est un distributeur connecté à double face capable de servir deux utilisateurs à la fois. 

Si les systèmes ont été développés par Diebold, ces distributeurs de billets sont encore en phase expérimentale. Reste à savoir si le public adhèrera à cette technologie.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
3 commentaires
    Votre commentaire
  • Papounet17000
    A condition que le scan de l'iris ne fonctionne pas avec une photo.
    0
  • Dike
    Après les détrousseurs de portefeuilles, les voleurs d'yeux ?
    :heink:
    0
  • Papounet17000
    Anonymous a dit :
    Après les détrousseurs de portefeuilles, les voleurs d'yeux ?
    :heink:


    Les roms vont se reconvertir.
    0