DJI lance deux nouveaux drones : les Inspire 2 et Phantom 4 Pro

DJI vient de dévoiler deux nouveaux drones : l’Inspire 2 et le Phantom 4 Pro. Le premier est taillé « pour le cinéma professionnel et les créateurs de contenu vidéo » alors que le second est selon DJI « la caméra volante la plus créative et la plus intelligente dans ce format. »

Composé d'un alliage de magnésium et d'aluminium, l’Inspire 2 est agile. Il est aussi véloce avec une vitesse de pointe de 108 km/h. Son accélération est du même acabit puisqu’il passe de 0 à 80 km/h en seulement 4 secondes. Une fois en l’air, il peut s’élever jusqu’à 5000 m d’altitude.

>>> Lire : DJI Inspire 2 : un nouveau drone haut de gamme le 15 novembre ?

Ces performances en cascade se poursuivent avec l’autonomie. Il exploite ainsi un système de double batterie qui lui offre 27 minutes de vol. En cas de panne de l’une d’elles, la seconde prend le relai pour ramener le drone au sol en toute sécurité. Tout comme le Mavic Pro, il est flanqué de capteurs qui assurent la détection d’obstacles (FlightAutonomy). Il reprend également le suivi de personnes et d’objets via la technologie ActiveTrack.

L’Inspire 2 embarque deux caméras. L’une est placée sur son nez et donne un retour vidéo au pilote alors que l’autre prend place dans une nacelle sous son corps et permet à un second opérateur de se concentrer sur les prises de vue. Son prix est de 3339 €.

Plus grand public, le Phantom 4 Pro est une évolution de l’actuel Phantom 4. Il est capable de voler à 50 km/h en mode P et à  72 km/h en mode sport. Il étrenne une nouvelle batterie haute performance qui promet jusqu’à 30 minutes d’autonomie. À l’instar de l’Inspire 2, il intègre les technologies ActiveTrack, FlightAutonomy et TapFly (suivi d’une trajectoire avec évitement d’obstacles).

>>> Lire : Comparatif drones : comment choisir ? Lequel acheter ?

DJI introduit une nouvelle fonction de sécurité qui permet de conserver le drone en vol stationnaire en cas de perte de signal. Il revient au dernier point connu et attend alors des instructions du pilote. 

DJI a aussi amélioré la caméra de son Phantom 4. On a droit ici à un capteur 1” (que l’on trouve dans les APN compacts experts) de 20 mégapixels et à un obturateur mécanique. La caméra du Phantom 4 Pro est compatible RAW et 4K jusqu’à 60 images par seconde (ips) avec support du format de compression H.265.

Une nouvelle radiocommande a été mise au point pour ce drone. Équipée d’un GPS, d’une boussole, d’un port MicroSD et d’un port HDMI, elle propose en option un écran à la luminosité exacerbée.

Pour profiter de ce dernier, il faut en revanche s’acquitter d’une facture de 1999 €. Sans cet écran, le Phantom 4 Pro revient à 1699 €. On utilise alors son smartphone pour le retour vidéo.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
    Votre commentaire