Internet accueille les premiers noms de domaine non latins

L’Égypte, la Russie, l’Arabie Saoudite et les Émirats Arabes Unis ont reçu l’autorisation de l’ICANN pour utiliser des noms de domaine nationaux de premier niveau faisant appel à des caractères cyrilliques ou arabes suivant les cas.

L’année dernière, l’ICANN avait voté la création de noms de domaine utilisant des caractères n’appartenant pas à l’alphabet romain (cf. « Internet perd son latin »). Ainsi, les domaines nationaux مصر, рф, السعودية et امارات seront les premiers à être autorisés. Les noms chinois, thaïlandais, jordaniens et sri lankais ne devraient pas tarder non plus. Chaque pays garde tout de même son nom de domaine latin.

Il est intéressant de noter que les noms de domaines internationaux sont stockés en caractères latins. Par exemple, рф est enregistré sur le serveur comme xn--p1ai (ils commencent tous par xn--). C’est le navigateur qui se charge de transcrire ce code dans le bon alphabet.

Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
6 commentaires
    Votre commentaire
  • electrovolt
    Je ne suis pas de ces nations là, mais je trouve ça tout à fait normal d'arriver à cette évolution des extensions de noms de domaines.
    0
  • patchman
    Citation:
    premier niveau faisanT appel
    0
  • nquere
    du moment qu'il y a la bonne touche sur le clavier...
    0