Le .xxx de retour

Infos-du-Net.comL’ICANN (Internet Corporation for Assigned Names an Numbers) avait était impliqué l’année dernière le projet de mettre en place des noms de domaines en .xxx sous lesquels seraient hébergés tous les sites à caractère pornographique de la toile, ceci dans le but de protéger nos chères petites têtes blondes de tout ce contenu pour adulte trop facilement accessible sur la Toile. Responsable de la gestion des noms de domaine sur le territoire américain, l’organisme avait donc donné son accord de principe avant de se rétracter pour d’obscures raisons, finalement attribuées au gouvernement Bush et à la pression appliquée pour empêcher ce passage. Le nom de domaine en .xxx a donc dû être oublié mais reviens aujourd’hui sur le tapis, relancé par deux sénateurs américains...

Baptisé “Cyber Safety for Kids Act”, le projet de loi en question a pour but de faire revenir sur le devant de la scène le .xxx rejeté de force par l’ICANN l’année dernière. Les sites pornographiques du monde entier devraient donc se terminer en .xxx afin d’être tout de suite reconnaissable, des sanctions étant appliquées à ceux qui refusent de s’y soumettre. Cependant, si la première attaque du .xxx était très mal perçue par certains organismes conservateurs et familiaux, les choses n’ont pas changé en quelques mois, et ce nouveau projet est toujours très mal accueilli dans certains foyers chrétiens des États-Unis. Mais ce n’est pas tout puisque des industriels de la pornographie ne trouvent pas leur compte dans cette nouvelle réglementation et s’opposent donc eux aussi fermement à ce projet de loi. La Free Speech Coalition, qui réunis plusieurs professionnels de l’industrie du sexe aux États-Unis, cela conduirait à la “ghettoïsation” et empêcherait la liberté d’expression, allant ainsi contre le premier amendement de la constitution. Pour les différentes associations conservatrices des USA comme Focus on the Family et Family Research Council, la réponse au problème est aussi simple que radicale : l’interdiction pure et simple de tels sites. Il est vrai qu’à ce moment-là, la question ne se poserait même plus...

Source : Boston.com
Posez une question dans la catégorie News du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
11 commentaires
    Votre commentaire
  • djamblade
    (Pour eviter le troll je me limiterai a ma signature de post)

    ;-)
    0
  • Nyo
    franchement ce serait une bonne chose!
    je vois pas en quoi ca ferait un ghetto!! au moins on saurait tout de suite à quoi s'en tenir!! après tout on sais tous que si on va sur un site en .gouv on va avoir mal à la tete en 10 minutes!! pis atteinte à la liberté d'expression mon oeuil c'est pas comme si ils interdisaient ce genre de site!!
    0
  • AtomiKBoy
    et au moins ca seré encore plus efficace pour les filtreur de site porno!
    0